Accueil » Blog » 50 euros pour 1 heure de cours!!

Cours particuliers, soutien scolaireet accompagnement scolaire en mathématiques, économie et anglais (Bac et Brevet) pour les collègiens et les lycéens sur Vannes, Auray, Sénè, Carnac, Quiberon, Pluvigner, Belz et alentour. Cours particulier 56 - Helder Rubio.

50 euros pour 1 heure de cours!!

La logique derrière les tarifs horaires d’un professeur particulier

D’une part, un professeur indépendant, quel qu’il soit, est avant tout un professionnel passionné par les matières qu’il enseigne. Cette passion nous pousse à créer notre propre entreprise, à travailler afin d’établir une réputation basée sur la qualité de notre enseignement et la satisfaction des parents et élèves. Nous, professeurs indépendants, cherchons avant tout autre chose à fournir, aux parents et élèves, un service personnalisé à leur domicile. Un tel travail demande énormément d’énergie et de temps.
Cette passion a été construite grâce à une formation longue (5 ans) et intense (plus de 6500 heures de travail), parsemée d’examens sélectifs et certifiée par des diplômes élevés.
Dans certains cas, le professeur indépendant possède une expérience du monde professionnel. Un atout majeur pour ses élèves qui pourront tirer parti de son expérience du monde professionnel et de son expérience pratique.
D’autre part, il y a certaines heures du travail d’un professeur particulier qui ne sont pas prises en compte par les parents et les élèves. En dehors des heures de cours proprement dites, il y a la préparation des leçons, les déplacements aux différents domiciles, le temps passé à réactualiser ces connaissances, la gestion des plannings, la comptabilité, le marketing, etc. En réalité, un travail de 20 heures de cours particuliers par semaine représente en réalité au moins 40 heures de travail, voire plus.
Lorsqu’on compare les tarifs à ceux des médecins généralistes (22 euros pour moins de 15 minutes), l’heure de travail d’un avocat (une centaine d’euros par heure) ou au tarif de certains artisans (40 à 70 euros par heure pour un menuisier), vous constatez que nos tarifs sont souvent plus bas.
Donner des leçons exige une forte implication et de nombreuses qualités, ce qui a un prix. D’autre part, pour avoir la même rémunération nette (à temps de travail égal) qu’un salarié qui gagne 15 euros de l’heure (salaire net de 2100 euros), un professeur indépendant doit demander 50 euros de l’heure.

Pourquoi?

La première chose que nous devons tenir prendre en compte… les cotisations sociales obligatoires (URSSAF, assurance maladie, assurance vieillesse, CSG-RDS…) assez élevées (plus l’imposition forfaitaire), qui lui garantit notamment une couverture santé (moins avantageuse toutefois que pour un salarié) et peut-être une retraite à laquelle tout citoyen a droit.
Soit presque 25% de son chiffre d’affaires. Il ne lui reste plus que 37.50 euros.
Ensuite, notre professeur n’a pas de congés payés, il doit donc ponctionner une partie de ses revenus pour constituer une provision en période de congés. N’étant pas salarié, et n’ayant pas de contrat à vie avec ses élèves, sa situation reste perpétuellement précaire (pas de droit au chômage), il doit donc aussi préserver une partie de ses revenus en cas de coup dur.
Disons que notre professeur prenne 10% pour mettre dans sa réserve. Il ne lui reste plus que 33.75 euros.
Il faut aussi tenir compte des dépenses liées à l’activité (internet, fournitures, téléphone, assurance et entretien voiture), donc disons 10% aussi. Il ne lui reste plus que 30.37 euros.
Donc, 1 heure de cours ne lui rapporte que 30 euros sur les 50 euros qui lui ont été versés par l’élève.
Maintenant, Il ne doit pas oublier de prendre en compte le temps de déplacement et de préparation. Que ce soit dans une grande ville ou dans des endroits plus isolés, le temps que nous prennent les différents déplacements est très important. Prenons donc 30 minutes de préparation et 40 minutes de trajet (aller et retour). Notre professeur a donc été payé 30 euros pour 2h10 de son temps.
Soit net un salaire horaire de 30 / 2 = 15 euros NET par heure.

Pourquoi ne pas prendre un professeur « au noir », ils sont pourtant moins chers !

C’est souvent vrai (pas toujours…), mais c’est normal puisqu’ils n’ont pas de charges sociales à payer et ils n’ont pas besoin de constituer une réserve en cas de coup dur. Et si c’est le cas et qu’ils demandent 20 euros de l’heure, alors imaginez le nombre d’heures qu’ils doivent faire dans la semaine pour être rentables.
D’un autre côté, si l’objectif est d’arrondir les fins de mois, imaginez le niveau d’énergie et de temps qui sera consacré à chaque élève!
A priori, trouver un professeur « au noir » peut sembler une bonne affaire, mais vous avez de grandes chances de tomber sur un charlatan ou sur quelqu’un qui n’a pas la capacité de réellement s’investir dans le développement de chaque élève. Beaucoup de pseudos musiciens donnent des cours « au noir » pour arrondir leurs fins de mois : ce ne sont certainement pas les plus qualifiés ni les plus motivés. Si leur situation financière s’améliore, ils risquent fort de vous laisser tomber, contrairement à quelqu’un dont c’est la vraie profession.
Je travaille exclusivement dans le développement et la réussite de mes élèves. Mes journées tournent autour de comment je peux apporter toujours plus à mes élèves. Pour cela il faut du temps, de l’énergie, de la patience, il faut aimer ce qu’on fait et s’investir à 100%, c’est tout!
Ces personnes exercent une concurrence déloyale vis-à-vis des professeurs qui déclarent honnêtement leur activité et leurs revenus : il est impossible pour ces derniers de s’aligner sur certains tarifs « au noir », sous peine de gagner moins que le SMIC.
A chacun de prendre ses responsabilités…
– FIN –
Laisser votre avis et commentaires sur : Facebook / Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *