Comment la lecture et la compréhension affectent toutes les matières

Lorsque je pense aux mots « lecture » et « compréhension », les cours de langues me viennent, généralement, à l’esprit.

Français, anglais, espagnol, allemand, italien, portugais, etc.

Bien évidemment, c’est pour une bonne raison.Qui dit cours de langue dit lecture de textes et compréhension de textes, qu’elle soit orale ou écrite.Cependant, ils est super important de reconnaitre l’importance de la capacité à savoir lire et comprendre correctement dans toutes les matières, surtout les non-inguistiques.

Alors, qu’est-ce qui se cache derrière cette aptitude à lire et à comprendre les mots qui forment toutes ces phrases?

Eh bien, décomposons-les.

La lecture englobe de nombreux domaines – on a le vocabulaire, l’orthographe, on trouve aussi la capacité de contextualiser, et encore l’aptitude à tirer des conclusions à partir d’un texte, etc.

Pour ce qui est de la compréhension, en revanche, on s’aventure plus dans l’analyse. Je peux lire quelque chose mais sans pour autant comprendre le ce que je viens de lire (pourquoi je pense directement à la philo…). Nous sommes tous passés par là – que ce soit à cause de distractions environnantes ou à cause de la personne qui a écrit ce que vous lisez car le texte n’a tout simplement aucun sens.

Clairement, la lecture et la compréhension sont des compétences distinctes qui doivent être associées. L’une ne peut aller sans l’autre, le yin et le yang, Bonnie et Clyde, etc.

Blague à part! Savoir lire tout en comprenant ce que l’on lit est extrêmement important et doit constituer un objectif très clair dès le début de l’éducation de tous les enfants. A mesure que nos élèves grandissent, le monde les oblige à utiliser systématiquement ces deux compétences, que sont la lecture et la compréhension.

Les mathématiques, par exemple, exigent plus de lecture et encore plus de compréhension qu’on pourrait penser.

Certains étudiants sont naturellement doués dans leur capacité à résoudre des équations et trouver des liens là ou le commun des mortels aurait beaucoup de mal. Cependant, lorsque ces mêmes étudiants ont des problèmes de lecture ou de compréhension, ils sont souvent prompts à négliger leur importance.

Il ne suffit pas de résoudre une équation.

Les personnes qui utilisent des compétences mathématiques dans leur vie professionnelle doivent savoir comment et quand appliquer les connaissances acquises. Un architecte doit certes travailler avec des chiffres, mais également comprendre comment lire un plan et comprendre des concepts complexes tels que les facteurs d’échelle, les mesures et ce que ces mesures représentent.

La même chose vaut pour n’importe quel sujet.

Les cours de sciences ne requièrent peut-être pas un talent pour l’écriture, mais les élèves devront tôt ou tard aborder en profondeur certains manuels scientifiques. La lecture est un domaine d’étude important. Si les étudiants ne sont pas en mesure de comprendre complètement ces concepts scientifiques, ces connaissances ne leur seront pas d’une grande utilité s’ils tentent de les appliquer dans le monde réel.

Au minimum, la lecture et la compréhension devraient être au centre des préoccupations des élèves de la maternelle à la terminale car cela augmente considérablement leurs chances de réussite.

Des examens de niveau débutant aux concours d’admission, la capacité des élèves à lire et à comprendre les instructions qui leur sont données est de la plus haute importance. Pouvoir lire un passage et former une analyse complète est extrêmement important pour ces concours, et je recommande souvent aux étudiants d’accorder une priorité élevée à la pratique et à l’application de ces compétences.

Les compétences en lecture et en compréhension concernent toutes les matières et je suis certain que tous les élèves peuvent tirer énormément de bonnes choses simplement en pratiquant davantage.

Helder Rubio

Papa, mari et entrepreneur je suis l’ainé d’une fratrie de 2 et fils de parents eux aussi entrepreneurs. Globetrotteur invétéré, polyglotte et économiste de formation, j’ai endossé pendant 6 ans les rôles de trader de matière premières et de directeur import-export PGC en Europe et en Afrique, suivi par 4 ans en tant que professeur indépendant de mathématiques et d’économie dans le Morbihan.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu