Aujourd’hui, le système est souvent critiqué pour cette habitude que l’on a à s’appuyer sur les diplômes. Seuls les diplômes comptent. Seules les années d’étude comptent. On exige des salaires mirobolants tout simplement parce que l’on a un joli bout de papier. On pense que la société nous est redevable car nous avons passées 5 ou 8 ans dans un amphithéâtre à apprendre. La vision américaine du « tout le monde a sa chance » semble alors bien lointaine.

Il y a un concept en sciences économiques qu’on appelle « asymétrie d’information ». En quelques mots, on parle d’asymétrie d’information lors d’un échange quand certains des participants disposent d’informations pertinentes que d’autres n’ont pas. Une situation très compliquée pour un chef d’entreprise qui cherche à embaucher le meilleur candidat possible !

Un simple bout de papier qui t’as couté plusieurs milliers d’euros ne fait plus l’affaire.

Oui mais… j’ai un diplôme

Avoir fait des études supérieures montrera que tu as appris des choses dans un domaine. Cela montrera que tu as une certaine maîtrise. Mais après ? L’avantage d’une grande école est dans son prestige et dans les relations que tu crées lors de ton passage par ses bancs.

A l’avenir, une grande majorité des diplômes perdront de leur valeur. Soit parce que il y en aura trop ou bien parce que certaines universités ou écoles perdrons de leur prestige. Aujourd’hui je suis capable en quelques clics d’avoir un certificat émis par l’université de Harvard sans y avoir jamais mis les pieds. Déjà aujourd’hui, avec un bac+2 il est difficile de trouver un emploi, le diplôme ne se révèle plus si intéressant.

Les études, nous sommes nombreux à en suivre, une majorité. Quelle que soit la voie empruntée, nous avons un diplôme, nous avons des compétences dans un certains domaine. Mais qu’est-ce qui fait la différence ? Qu’est-ce qui compte lorsque plusieurs personnes cherchent un même emploi ? Et bien la réponse est simple : tout le reste.

Il faut plus qu’un CV papier

Il faut se rendre compte que le monde change. Le gouvernement a beau se réformer, proposer de nouveaux systèmes plus adaptés, il reste une chose que nous ne pouvons ignorer: Internet.

Aujourd’hui plus que jamais, les gens développent leurs propres entreprises, se créent leurs propres emplois. Et les choses fonctionnent, ces activités sont rapidement reconnues dans les milieux professionnels. Et qu’est-ce que cela veut dire ?

On peut se créer une expérience sans passer par une entreprise traditionnelle. Voilà ce qu’il faut en retenir. Grâce aux nouvelles technologies, à Internet, il est possible non seulement de développer ses compétences mais surtout de les montrer ! Et ce avec une facilité et une visibilité plus importante que n’importe où ailleurs !

Les tutoriels pour les autodidactes abondent, les cours en ligne sur n’importe quel sujet peuvent être trouvés… on peut se former sur internet ! Puis partager son travail, sous forme de vidéos, de photos, de textes… Bref, nous arrivons dans une époque où les possibilités sont plus vastes que jamais.

Montrez qui vous êtes ?

Aujourd’hui, n’importe quelle entreprise, artiste ou même individu peut se créer un profil en ligne. Que ce soit pour partager du contenu, pour avoir des relations, pour découvrir, on a un profil en ligne. Et il est important de le travailler. Avant de vous recruter, rien de plus simple que de taper votre nom et prénom sur Google pour voir ce qu’on raconte sur vous, ce que vous racontez vous-mêmes.

Votre réputation en ligne servira de CV.  La quantité de personne à vous suivre, le type de personnes à vous suivre compteront. Ce que vous direz et la façon dont vous le direz comptera. C’est pourquoi il est important de mettre en avant vos qualités, vos compétences.

Quoi faire alors ?

Et pour cela, il vous faut créer et entreprendre. Il ne faut pas hésiter à se lancer dans des projets. Peut-être que vous allez échouer, peut-être que ça n’aura pas le succès espéré. Mais cela montrera de quoi vous êtes capable, que vous avez des idées, que vous êtes capable de faire des choses.

Entreprendre montre la motivation personnelle, le caractère. Quoi de plus valorisant que d’avoir su se lancer dans un projet et d’avoir persévéré ? Quoi de plus valorisant que d’avoir, après l’échec, décidé de retenter sa chance ? Montrez que vous savez vous adapter, retomber sur vos pattes.

On va chercher à savoir qui est la personne et ce qu’elle a dans le ventre au-delà de simplement avoir eu un diplôme. Car ce n’est plus ce qui va importer d’avoir été dans telle école.

– FIN –

Merci infiniment de ton attention 🙂

N’hésite surtout à partager ou laisser ton avis sur : Facebook / Instagram / Twitter

D’après une idée de Helder Rubio et rédigé par Gwenn Quelo.

Helder Rubio

Papa, mari et entrepreneur je suis l’ainé d’une fratrie de 2 et fils de parents eux aussi entrepreneurs. Globetrotteur invétéré, polyglotte et économiste de formation, j’ai endossé pendant 6 ans les rôles de trader de matière premières et de directeur import-export PGC en Europe et en Afrique, suivi par 3 ans en tant que professeur indépendant de mathématiques et d’économie dans le Morbihan.

Laisser un commentaire

Fermer le menu